Ainsi va la vie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 juillet 2014

La crise (1992)

...
J'suis dans les sables mouvants
J'me regarde dans la glace et j'me dis "est-ce que quelqu'un peut m'aimer?"
Qu'est-ce qui fait que 2 personnes restent ensemble ?
Pourquoi je l'ai choisie elle et pas une autre ?
Et elle, qu'est-ce qu'elle aimait chez moi et qu'elle aime plus ?
Est-ce que moi je l'aime encore ?
Qu'est-ce que c'est aimer après 10 ans quand on se croise tous les jours avec la tronche frippée des p'tits matins ?
Combien de temps ça dure le cul ?
Y'en a qui disent 9 mois, d'autres 2 ans mais tout le monde sait que bon ... le cul ça s'calme une fois ou l'autre.
Et après c'est quoi ? Et ce quoi, ça peut tenir combien de temps ?
Est-ce que ca existe d'être longtemps et heureux avec quelqu'un ?
J'ai plus de réponse ... j'ai que des questions.
...

mardi 1 octobre 2013

Au mois d'Août ... il s'en fout ... le Doudou ... il met les bouts ...


La la la la lère ...

Et ouh lala que du break que du break !!!
2 mois sans donner de nouvelles aux bogus que vous êtes !!! Méaculpa ... je suis impardonnable...

J'm'en vais rattraper cet abandon pas l'actu d’aout ...

Les ... Va...can...ces ...


Direction les iles d'à coté, notre préférée et adorée Majorque.
Bah, on est pas très loin et moultes recherches usantes permettent d'y passer du temps sans suicider le porte-monnaie.

Donc une grosse semaine en inhabituelle famille mais oh combien agréable.
Pour le contenu, je ne m'étale pas mais préfère sadiquement vous laisser imaginer ...


Allez !!! juste un tuyau ... c'est bôôôôôôôôô !!!

dimanche 11 août 2013

La rentrée avant la rentrée

Vi me revoilou.

Bon ben un long break sans ... commentaires et de toutes façons, y'en aura d'autres un jour ou l'autre ...

Il ne faut donc pas vous formaliser ni attendre de votre auteur ici présent, une quelconque régularité dans mes écrits aventureux.
Ceci étant à présent relaté et oublié, voici donc la suite du jour.

Juste une simple narration de ce qui me vient douteusement à l'esprit alors ...

Ma mie dans un nouveau travail collaboratif apparemment passionnant quoique non lucratif (hum),
Le grand loulou dans un état extatique mais nébuleusement déconnecté de sa réalité (re-hum),
Le soda souvent relaté mais jamais égalé dans son "j'voudrais bien ..." ... mais qui ne fera probablement pas grand acte de ses désirs pour les mettre en application (re-re-hum),
Votre écrivain du jour qui oscille entre exaspération désabusée et fainéantise dépressive (re-re-re-hum)

NON !!! Ne vous y trompez pas ... ce n'est pas une épidémie de rhume ... c'est la vie tout simplement.

Et ne prenez pas ce billet pour un pamphlet pessimiste ni fataliste (en étant spécialiste), mais simplement pour une tranche fine des 2 derniers mois passé à 'bouder' par négligence ce blog.
La plus grosse part du gâteau étant positivement positive mais bon ... ceci est une autre histoire ... mais pas celle de ce 'billet' que je veux sadiquement 'interrogatif'.

Pour finir, je vous abandonne à la méditation de cette citation (qui ne m'appartient pas) :

Ne vous laissez pas troubler par les épreuves de la vie. En définitive, personne ne peut éviter les problèmes, pas même les saints ni les sages.


mardi 21 mai 2013

Aux poils !!


Récemment, j'ai lu un article surprenant sur la méthode de rasage du maillot chez nous autres, mâles en puissance.

'Surprenant' car hormis la technicité de la chose (hum), la quantité de question à ce propos m'a quelque peu interloqué.

Tant d'hommes se raseraient-ils ??? huuuu ...

Allez zou ... quelques recherches sur ce satané web pour me faire une idée et là ... stupeur ... 85% de nos ados pratiqueraient ce rite étrange.

Et moi qui pensait que poils, barbe, bide, ... rimaient avec virilité. lol

D'accord j'exagère un peu, même si cela fût un jour ma pensée. Mais bon, sincèrement, jamais il me serait venu à l'idée de me faire le maillot ou de m'épiler.
Et je défie un quelconque de mes congénères mâles 'de mon époque' d'avoir eu un jour, une de ces idées typiquement féminines.

Disons que les temps changent et que ces poils 'généreux' soient devenus socialement parlant 'disgracieux'.

Alors tout ça pour vous dire que ce sujet fût abordé avec le 'SODA' de service il y a quelques semaines suite à un interrogatoire discret (hum) du susdit intéressé.

Personnellement je vous simplifie ma conclusion : "T'en veux -> tu gardes ... T'en veux plus -> tu coupes" ... à chacun ses poils ... ou pas ;-)

Donc que faire d'autre de vos idées profondes que de leurs mettre un coup de "Karcher" lorsque votre ado vous demande aide et assistance pour le passage au rasoir ??

Ok oui, on le ressent bien le choc des générations !! Il est là ... juste devant vous...

Mais le propre de l'Homme n'est-il pas de s'adapter ? ... Et regardons les bons cotés: cela évite de vous ennuyer ... ;-)


Toujours est-il que ce Lundi de Pentecôte 2013 a sonné le glas de quelques milliers de poils.


R.I.P.

dimanche 19 mai 2013

Hélios .. où es-tu ??


Bon ben j'voudrais pas dire, mais là, il s'rait p't'être tant que tu ramènes ton derrière ...

Quand tu veux !!


mercredi 24 avril 2013

Toutes premières fois ...


Après la 1ère facture du pneu crevé, j'ai relevé hier une journée à cataloguer. Alors ...

1ère ballade en pays étranger,
1er '1000kms' dépassés,
1er plein de votre illustre auteur (hum),
1ère autoroute et bien entendu, 1ère utilisation du badge T,
...
J'vais noter tout ça sur son cahier des 1ère fois ...

Bon, j'en fais p't'être un peu trop, là ... ;-)

dimanche 21 avril 2013

Pfff ... Psss

Kdo pour notre flamboyante Clio ... une micro clé usb pour écouter not' zic

Et bien, vous n' devinerez jamais ...

La v'la qui nous taxe d'une première crevaison (Psss...)

Je n'sais pas vous, mais moi, j'm'en doutais un peu ... un sacré caractère qu'elle a, not' Clio rouge ... Pfff...

lundi 15 avril 2013

Oh oh oh


Samedi, les pieds dans l'Ô puis l'apérÔ sous un sÔleil chÔ ..

Dimanche trÔ bÔ dans l'Ô de la ThalassÔ.

Lundi ... boulÔ


;-P

vendredi 12 avril 2013

Trop bon ...


Le top ... retour d'un soleil ravageur ...

Huuuuuu ... trop bon ...

jeudi 11 avril 2013

Le roi est mort ... vive le roi


Voila voila!! Clio2 est parti à trépas et Clio4 a pris son trône.
Soit dit en passant et au dernier moment, quelques pièces détachées ont trouvé preneur avec plaisir et resteront donc en bon souvenir.

Alors, un petit mot du neuf et de son avenir ??
Bon ben, son rouge vif lui sied à merveille et malgré quelques fonctionnalités a comprendre et a adopter, l'usage se devrait agréable.
Quand au devenir, l'avenir nous en parlera ...


Que lui souhaiter d'autres donc que ... bonne route et longue vie ...

dimanche 7 avril 2013

Toilette du défunt


Wahou!! bien étrange idée pensez-vous ...


Et bien oui effectivement mais pourtant, elle est sans conteste la réalité de ce jour.

Certes et pour vous rassurez sans plus attendre, elle ne concerne bien évidemment aucun être fait de chair et de sang.

C'est en effet plus nostalgique que je ne l'imaginais, que la séparation annoncée de cette vieille et pourtant si aventureuse Clio s'approche.

Bien que m'estimant peu matérialiste, il m'est étrange d'avoir pris autant à cœur ce dernier soin.

Comme si un dernier hommage s'imposait, comme si un sursaut de fierté lui était du, comme si elle se devait d'être éblouissante devant son ultime acquéreur.

Malgré les années et les kilomètres parcourus, oui, elle reste et demeurera en mon âme, une fantastique partenaire.

Profitons encore des quelques jours qu'ils nous restent ...


 

L'ingrédient secret


Pour cette recette simplissime de gâteau .. pas comme les autres ..., il vous faudra :

1 boite d'ananas en sirop,
100 g de sucre en poudre,
10 g de beurre fondu,
100 g de fromage blanc,
2 œufs,
125 g de farine,
1 sachet de levure,
du sirop de caramel ou du miel,
et ... l'ingrédient secret

Faites monter votre four à température 180-200° et pendant ce temps :

Nappez de sirop ou miel, le fond d'un moule à manquer (de préférence);
Disposez-y artistiquement quelques rondelles d'ananas;
Dans un grand saladier, mettez sucre, beurre fondu et fromage blanc, puis mélangez de bon cœur;
Ajoutez-y œufs, farine, levure et touillez vigoureusement de nouveau.
Versez le tout dans votre moule puis secouez délicatement l'ensemble pour étaler votre préparation.

Laissez cuire avec confiance une 1/2 heure, puis sortez le, attendez un peu avant de le démouler et le retourner.


Bon allez, c'est un gâteau rapide et simple à réaliser mais la 'spécialité' de ce gâteau en est ... l'odeur.
Approchez vos naseaux des rondelles d'ananas et une étrange odeur de poisson surgit.

Cette effluve inappropriée ne vous empêchera pas de vous régaler quoi que personnellement, un léger écœurement a perduré quelques dizaines de minutes. 


Allez !! je vous donne maintenant l'ingrédient secret ... l'origine de ce fumet surprenant (hum).

A vrai dire et vous vous en doutez certainement (du moins, ceux qui connaissent M. Ping, le papa de Po), il n'y a pas d'ingrédient secret...

Simplement quelques recherches 'poubellistiques' furent nécessaire pour retrouver la sulfureuse boite d'ananas et y lire sa date limite d'utilisation.


Sachez donc que consommer une conserve périmée depuis presque 2 ans n'est pas 'mortel' (enfin pas encore) mais seulement ... odorante.


En conclusion nous pouvons en déduire qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un ingrédient secret pour vous ... changer un plat.

vendredi 5 avril 2013

Interprétation


Que penser des événements de la vie ?

Quelle chimie intellectuelle influe notre perception ?

Et pour quelle raison m'en interrogeais-je ?


- L'histoire avancée d'une formation prometteuse qui échoue pour des raisons insensées ...
- Des résultats scolaires bien insuffisant au regard du travail engagé ...
- Sans oublier, l'annonce de l'arrivée prochaine de notre futur nouveau moyen de locomotion ...


Je vais vous dire mes pensées.


- L'opportunité des choix au regard d'un chemin tout tracé ne serait-elle pas autrement profitable ?
- Imaginons simplement le bilan bien au delà de celui qu'aurait donné l'absence de labeur ...
- Et pour finir, que penser des conséquences d'un éventuel accident routier dans lequel ce nouveau véhicule sera impliqué ...


Tout n'est donc bien qu'une question ... d'interprétation.


jeudi 4 avril 2013

Tifs land


J'ai préféré laisser la nuit agir avant de me poser sur la tignasse de ma mie.


Que dire ... Il semblerait que le merlan Perpignanais soit déjà passé sous Perruquer 3.0 (made-in català)


Ce doux mélange de haut plateau et de chutes dégradées me font penser ... aux playmobil.


Cela peut paraître étrange mais, de tifs foufous au placage du plafond, le choc fût rude.


Certes, je me moque quelque peu (non non !! pas la tête !!), mais l'occasion arrivant, j'aurais bien tort de ne pas en profiter.

;-)


C'est pas l'pied


Narrer avec originalité l'agacement de votre hôte par un loulou boiteux n'est pas matinalement aisé.

Le loulou donc, n'est plus a identifier (si vous suivez le fil de ce blog) mais pour rappel, il demeure un savant et étrange mélange situé entre un adepte de la série Soda (auquel il s'apparente sans vergogne) et un extra-terrestre ou un zombie selon l'heure de la journée.

Donc tel Artaban avec sa nouvelle paire de sandales dernier cri, le minimoy précédemment décrit eut semble t-il en cette heure matinale, le pied gonflé ou les yeux ... 'pas en face des trous'

Toujours est-il qu'après quelques minutes infructueuses, je poussai l'envouté dehors et mal chaussé vers notre revancharde auto (souvenez-vous du PV) pour enfin, prendre le chemin du boulot.

5 minutes ... que dis-je 10 minutes au minimum fût-il nécessaire au collégien rasé de la veille pour enfin, réussir à se chausser.

Quand j'vous dit qu'c'est pas l'pied !!!

Ode aux ronfleurs (et ronfleuses)


Ho toi, sonorité de la nuit
toi qui sporadiquement surgit

des tréfonds profonds de ton corps
rythmé, de plus en plus fort

tel un langage, que dis-je ... une alalie
un capharnaüm, qui jamais ne se finit

dans l'attente enfin d'un réconfort
soupirant, péniblement je m'endors

mais le souffle fort enfin tarit
sans pitié, aussitôt rugit

car ici, lui seul est le plus fort
haut, fier, bruyant et sans remords

seule expression de son droit de vie
peut être, sa terreur de la nuit finie

qui pour lui sonnera haut et fort
la brève existence de ce si bel inconfort

Et voici qu'à la fenêtre, le soleil luit
diminuant plaintivement, le phénomène fuit

en regret sans doute, mais vil et retord
il jurera revenir ... encore plus fort


mercredi 3 avril 2013

Vélocité VS villosité


Il a trop bu me direz-vous.

Et bien, vous avez big big tort. Un Doudou ne picole pas, même en cachette.

Allez, un indice ... "miammiam" ...
... Toujours pas trouvé ?? ...

Bon allez je vous dis tout : "Paroi de l'intestin grêle"

Beurk beurk n'est-ce pas ? Ben non, SVT du loulou.
C'est tellement beau le collège qu'on en oublierait presque ses cours de bio. (J'en vois sauter sur le dico !! au coin !!)

Et pourquoi Vélocité ? Pfff z'êtes nul ... C'est pas plus facile à dire dans la bouche d'un ado ??



Hupla hup Barba-truc


La moumous, la tatache ... mais c'est bien sur .. la moustache !!!

Et pourquoi parler de moustache me direz-vous ?


Chuuuuuuut ...


Dans l'air il y a ??? ... du poil qui gratte sous les naseaux ou de la poussée d'ado ??

 Bon ok, je sors ...



PV & compagnie


Le problème fût relativement simple.
 
La reprise de notre futur ex Clio nous a permis d'être informé d'un 'blocage' par notre chère Trésorerie Nationale.

Un vague pv jamais reçu ... un excès de vitesse made-in 'piège à cons' sur la route sauf que là, c'est nous les blaireaux.
Soit dit en passant, j'en connais une qui va déguster ce soir (ben effectivement, cela ne peut être mon inattention car personnellement, je ne mate pas les voitures d'à coté ni comment sont habillés leurs passagers)

Bref (comme qui dirait Pépin),  après moultes rebondissements téléphoniques dont seule l'administration a le secret, nous voici donc délesté d'un modique 180€ ... le bonheur :((

Comme cadeau d'adieu, on peut mieux faire quand même. Si nous n'avions pas de merveilleux souvenirs de ballades et de galères, j'lui crèverais bien les pneus.

Bon allez ... à charge de revanche



Une histoire de chiotte


Je suis rester poli ... dans le titre du moins car ma pensée s'exprimerait tout autrement.

Alors THE histoire mérite juste ce lien qui s'enfoncera je l'espère dans l'historique de ce blog.

Bye bye



- page 1 de 2